Je suis super super jalouse. Parce que les sublimes ballerines Anniel pailletées que je vous présente aujourd’hui ne sont pas miennes (même si j’aurai bien voulu hin hin, remember !) mais à L. (je vous jure cette fille m’achète avec d’incroyables buffets de desserts à volonté).

N’empêche que, comme une gamine de 4 ans et demi, je lui ai demandé si je pouvais les immortaliser.

Après une multitude de « hiii », de « kyyaaa » et de « sont troop belleeeuh », voila la résultat.

anniel

anniel
anniel

En mode « même le dessous est sacré » (ces meufs, hinn, pfff!)

*
anniel
anniel

♥ ♥ ♥

*

Ne me demandez pas d’où elles viennent, elles étaient sur monshowroom pendant genre 5 minutes (et dans mon panier virtuel par la même occasion) avant d’être sold out. Je pleure les filles, je pleure.

Bisous !