Il est souvent difficile de concilier l’envie de passer des vacances tranquillou et la tentation de jouer au touriste. Clairement, si vous voulez juste vous poser dans un transat, compter les nuages en buvant une limonade et batifoler dans la mer, L.A. c’est juste l’endroit parfait où ne pas se rendre. À moins que vous ayez du temps, des sous (type $$$) , une grosse dose de flemme et de bonnes jambes*.

Mon délichoc et moi étions sur place 4 jours, et en amoureux de la ville et de son rivage inatteignable, nous souhaitions faire « tout » ce que nous n’avions pas pu faire l’année dernière, et aussi renouveler nos bonnes expériences précédentes ! Dose de repos : -100.

Let’s go Dodgers, let’s go !

venice beach_effected robe dress maison scotch_effected hollywood sign_effected paramount studios LA_effected ethnic bag_effected paramount studios LA-_effected la dodgers baseball-_effected ben & jerry's LA_effected hot topic unicorn bagpack_effected robe dress green checked la dodgers baseball.jpg_effected funny sunglasses_effected hollywood music shop guitar_effected hello kitty kiss edition band music_effected -robe dress maison scotch_effected converse shop LA_effected -universal studios LA_effected

* Selon mon estimation personnelle, rejoindre le rivage de la plage de L.A. depuis la route qui la longe, doit prendre environ 3 semaines (ceci est une dramatisation, je jure que ma super motivation « d’aller me mouiller les pieds cette fois-ci » s’est effritée en 2/2 à la perspective de traverser cette plage absolument monstrueusement longue et large)(2ème fail en 2 ans).

Zoubis!