À nos achats manqués

» Posté le 5 janvier 2014 à 20h15 par Midori dans Chroniques d'une modeuse

Ces satanés raisons pour lesquelles, ce jour là, vous n’avez pas dégainé le pez, le fric, la CB ou 100 patates.

Et pourtant la tentation était forte !

free peopleBadass girl privée de shopping (Free People)

Il ne reste que du 32 ou du 46

Et vous faîtes bien évidemment du 38. Tiens donc, ça ne vous rappelle rien ?

Le chéri récalcitrant

Mais COMMENT peut-il rester insensible (ou pire, hostile) à votre sens aigu de la mode ? M’enfin, des baskets compensées, c’est l’avenir !!

Capture d’écran 2014-01-05 à 18.31.45That’s right b*tches ! (Indie Queen)

Trop tard (placard) !

C’est bon, on y est, après mûre reflexion on va la commander enfin cette jolie paire de bottes ! Rookie mistake: il est pratiquement interdit de se donner le temps de réfléchir en matière de mode. ACTION RÉACTION sous peine de sold out et torrents de larmes (dramatisation volontaire).

spartoo mysuelly see by chloe jonak boots bottines automne hiver 2013 2014

 

Bottines en cuir ultra chouettes ET encore dispo chez l’ami Spartoo

The google effect

Trouver par hasard la fringue ultime sur Google images ou Tumblr. Découvrir qu’elle faisait partie de la collection automne hiver 2003 (!) d’une marque 400 fois trop chère. Verser une larme et garder quand même l’image « au cas où ». Frustration en barre de 300grammes qui reste collée aux dents.

Capture d’écran 2014-01-05 à 18.41.49

Hooors budget

Ok j’ai besoin d’un t-shirt blanc, ok celui la possède vraiment la coupe parfaite. Mais 70€ pour du coton ? Sérieusement ?

À l’étranger

On a toutes connu cette situation, en vacances à l’étranger, de tomber sur une fringue/un accessoire (ou autre) beaucoup trop encombrant(e) pour la valise – déjà pleine à craquer –  avec laquelle on se balade. À défaut de pouvoir passer à la caisse, on reste 45 minutes dans la boutique à le toucher, l’instagrammer, prendre sa référence…

30325443_066_fC’est ça, fais ta maligne…!

Composition en carton

Je suis personnellement reloue à ce sujet, impossible d’acheter une fringue sans en vérifier attentivement la composition. Si dans mon petit esprit tordu certaines matières sont classées « feu vert » (coton, laine, soie…bref on se comprend), d’autres sont parfois assimilées à l’incarnation de Satanas sur terre. Psycho-rigide du jour, bonjour !

Less is more

A-t’on vraiment besoin de cette 8ème paire de lunettes de soleil ? Grumpf.

jeans

Et vous, quelles ont été vos bonnes raisons pour ne pas succomber ?

Au passage je vous souhaite une bonne et heureuse année, et FYI j’ai eu la chanson de JJG en tête pendant toute la rédaction de cette article vive la vie !

zoubis

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires sur "À nos achats manqués"

  1. Sylvie, Enfin moi 5 janvier 2014 à 22h22 · Répondre

    Je n’emporte pas ma CB, parfois je me résonne, d’autre fois je dérape… Oop’s
    Gros bisous et bonne année ma belle

  2. céline Ohlala playa 6 janvier 2014 à 1h30 · Répondre

    Je suis comme toi, pour la composition et aussi pour l’origine du produit, c’est psychologique je ne peux acheter un truc plus de 70€ si il y a écrit « made in china », j’ai l’impression de me faire rouler.
    Nouvelle résolution depuis environ 2ans, je n’achète plus sans essayer et ça me sauve la vie!!
    bises et bonne année également.

  3. k. 6 janvier 2014 à 10h15 · Répondre

    Haha j’adore on se ressemble vachement toutes en fait :)

    Je suis super forte au jeu de « je relativise tout » , tellement que c’en est même relou : « ai-je vraiment besoin de ce pantalon si divin / ce top si chouettement coupé / ces chaussures mignonnesques ? mais VRAIMENT, VRAIMENT besoin ? » et ça marche assez souvent. Frustrant, certes, mais efficace. Des bisous et bonne année à toi !

  4. thebohochild 6 janvier 2014 à 13h38 · Répondre

    moi c’est à cause des « trop tard » que je me fais tout le temps lol ! excellent ton article !

  5. muriel 6 janvier 2014 à 14h43 · Répondre

    ohhh comme je connais cette situation!! souvent je me dis « aaaaaaaaaaah mais pourquoi je ne l’ai pas acheté ce jour là???!!! », et je m’arrache presque les cheveux… mais d’un autre coté, si j’achetais tout ce que je voudrais, je serais pauvre :D

    Haha!! très chouette article en tout cas!!

    bises
    http://trucmuchmuch.blogspot.be/

  6. Marie / Madeleines Plumes 6 janvier 2014 à 18h17 · Répondre

    Héhé, moi aussi je me retrouve dans ton billet. Pour les coups de cœur, les vrais j’essaye d’y céder quand c’est raisonnable et ne pas regretter. par contre pour tous les faux (et il y en a) j’essaye de réfléchir à deux fois :)

  7. letizia 6 janvier 2014 à 19h45 · Répondre

    moi j’achete des boots et paf c’est l’été ahah je commande jamais a la bonne saison, mais bon c’est pas perdu, c’est le principal!

  8. the clothes paper 6 janvier 2014 à 21h28 · Répondre

    Je me reconnais assez dans certaines de ces situations^^

  9. Caro* 10 janvier 2014 à 20h48 · Répondre

    Trop marrant ton post, c’est tout à fait ça !
    Je me souviens qu’une fois; j’avais craqué sur un vêtement et ma mère, étant présente ce jour là, m’avait dit d’attendre les soldes. Et bien du coup, je ne l’ai jamais revu… J’étais verte !
    Je te souhaite une excellente année ma belle, bisous :)

  10. DianeFnk 20 janvier 2014 à 11h59 · Répondre

    Exellent article! J’ai l’impression que tu parles de moi, je suis pareille lol

    http://www.DianeFnk.Com

  11. audrey 30 janvier 2014 à 11h55 · Répondre

    hahahah je vois qu’on est toutes pareilles ;)

Laisser un commentaire

comm comm comm