Séoul en 5 jours

Sur le blog et les réseaux sociaux, je vous bassine assez souvent avec le Japon – pays de mon coeur. Mais quid de la Corée du Sud, et plus particulièrement Séoul, que l’on compare souvent à Tokyo ?

J’étais donc particulièrement impatiente de mettre enfin les pieds en Corée pour me faire ma propre opinion.

Avec mon chéri, nous avons donc profité de notre tour d’Asie afin d’explorer la capitale sud-coréenne.

I_love_seoul_building_south_korea city hall mairie

Voyager et se déplacer à Séoul

Pour que vous vous fassiez une petite idée de notre itinéraire, nous sommes passés par l’aéroport international d’Incheon. Très moderne, cet aéroport dispose d’une excellente connexion ferroviaire (ligne AREX) et routière (lignes de bus) avec le centre ville de Séoul. Nous avons opté pour le train qui nous a emmené en une heure jusqu’à la gare centrale de Séoul (« Seoul Station »).

Depuis la gare centrale, il est très facile de se déplacer en métro. C’est d’ailleurs le mode de transport que je recommande. Les lignes de métro séoulites sont particulièrement développées, modernes et abordables (à partir de 1 euro et des bananes le voyage prix adulte).

À cet égard, foncez acheter une carte de transports T-Money ou Cashbee à votre arrivée. Vendues dans les guichets de certaines stations ou dans les convenience stores (GS25, 7-Eleven, Ministop etc.), elles sont hyper utiles. Non seulement vous pourrez les utiliser dans les transports en commun (bus et métro) à travers toute la capitale mais aussi dans une bonne partie du pays.

Un vrai gain de temps et bon plan !

Yongsan station metro

Dans quel quartier loger ?

Personnellement, je tenais à ce que nous soyons proches d’une ligne de métro pour accéder rapidement au centre ville. Pari tenu avec un petit guesthouse située à 30 secondes de l’arrêt de métro Hyehwa. C’est aussi le nom du quartier où nous nous trouvions : à la fois calme, très peu touristique et abondant en commerces.

Pour organiser votre séjour et y voir plus clair parmi les nombreux quartiers séoulites, je vous invite à consulter cet article de PVtistes.net ou encore celui de tripadvisor.

Seoul_Coree_du_sud_streets_rues

Que faire / que voir à Séoul ?

Je dois vous avouer une chose : j’ai rarement eu aussi froid qu’à Séoul. En novembre/décembre, la Corée ça ne plaisante pas les enfants. Nous étions au Japon juste avant et en comparaison c’était des vacances à Hawaii. BON OK, j’exagère un peu. Mais le froid a quelque peu paralysé nos faits et gestes.

Nous avons donc restreint nos faits et gestes à l’essentiel :

Admirer le palais de Gyeongbokgung (partiellement gratuit)

Le plus grand des 5 palais de la ville (l’extérieur est gratuit et la visite du palais coûte 3000 won, environ 2,50€). Il s’agit d’un incontournable à Séoul. En plus nous avons eu la chance d’assister par hasard à la relève de la garde. C’est une cérémonie assez impressionnante et colorée !

Gyeongbokgung_Guards_guardes_palais_royal_palace_seoul_south_korea_coreee_du_sud_asie_asian_asia

Assister à un coucher de soleil depuis la N Seoul Tower

Ce site panoramique est accessible par téléphérique (le trajet aller-retour coûte 8500 won, un peu plus de 7€). Il faisait hyper froid ce soir la mais le point de vue sur toute la ville y est magnifique.

N Seoul Tower

Flâner dans les petites rues d’Insa-dong

C’est le quartier spécialisé dans la vente d’artisanat traditionnel sud-coréen. Un must.

Marché Insa-Dong

Se balader le long du cours d’eau Cheonggyecheon

Je recommande cette très jolie promenade le long de l’eau et au milieu des buildings. Coup de coeur !

Cheonggyecheon

Visiter le War Memorial of Korea (entrée gratuite)

Il ne s’agit pas d’un très beau musée mais il est intéressant et parfois émouvant. On y apprend des tas de choses sur l’histoire militaire de la Corée. Il est immense et on peut s’y perdre tout un après-midi sans problème !

War Memorial of Korea

Passer une journée entière dans un Jjimjilbang (spa coréen)

OMG, c’était trop bien. En bref, il s’agit d’un établissement populaire et familial dédié au bain et à la détente. La partie hygiène comprend des vestiaires et divers bains thérapeutiques (hommes et femmes séparés mais tout le monde à poil) !

Après le bain, hommes et femmes enfilent l’uniforme pyjama donné à l’accueil pour rejoindre la partie mixte du Spa. Lieu magique divisé en plusieurs zones : salles détox (oxygénées, glacées, saunas, cures de charbon, cures de jade…), restaurant(s), salle TV, jeux, salle de gym… On peut même jouer au ping pong, regarder un film et dormir la nuit là-bas !

Le spa que nous avons testé s’appelle le Siloam Sauna situé non loin de Seoul Station. Nous avons payé environ 10€ par personne pour 12 heures (!) d’accès.

rice drink Jjimjilbang
Boisson au riz super yummy histoire de se rafraîchir après le sauna à 80 degrés (pour une fois je n’exagère pas)

Visiter l’expo interactive du Samsung d’light (entrée gratuite)

Il s’agit du showcase de la marque sud-coréenne. L’ambiance à l’extérieur était un peu glauque (panneaux invitant à boycotter les produits de la marque accusée de causer gros dommages sur la santé de ses ouvriers HAHEUM).

En revanche, l’exposition est hyper futuriste, personnalisée et intéressante. Surtout lorsqu’on est possesseur d’un iPhone (un poil de culpabilité en moins sur les épaules \o/).

On reviendra pour :

  • Faire la visite la zone coréenne démilitarisée (DM) et de la JSA : nous ne l’avons pas faite pour deux raisons. Déjà le froid glaçant et ensuite l’opérateur que vous voulions pour la visite était complet aux dates voulues. Si cette visite vous intéresse, surtout réservez à l’avance (pas comme nous). Sachez que vous devrez en plus leur soumettre votre pièce d’identité et la démarche peut prendre un certain temps !
  • Aller au cinéma. Détail étonnant, Séoul est réputé pour la quantité et la qualité de ses salles de cinéma. Projections dans des canapés (ou sur des lits!), en 4D, avec service de restauration pendant le film, entrées VIP… l’offre est immense et très alléchante ! Malheureusement les prix sont parfois élevés ce qui nous a freiné cette fois-ci. Toutefois, l’expérience me tente énormément.

War_Memorial_of_Korea_South

Où faire les boutiques ?

Niveau shopping, il y a beaucoup de choix à Séoul ! Pas autant qu’à Tokyo, mais la capitale sud-coréenne se défend bien.

Voici quelques uns des principaux spots de shopping visités :

  • Myeongdong / Dongdaemun sont les zones privilégiées des centres commerciaux dont les fameux Lotte Department Store, Shinsegae, Myeong-dong Migliore, Noon Square… On y retrouve les marques des grands designers comme de petites enseignes sans prétention. Certains malls de Dongdaemun sont d’ailleurs ouverts jusqu’à 5 heures du matin, c’est ouf !
  • Insa-dong, que j’ai évoqué un peu plus haut. Là-bas, j’y ai vu de sublimes Hanbok (la robe traditionnelle des coréennes) et acheté une très belle boite laquée pour ma belle soeur. C’est le quartier idéal pour dénicher des souvenirs !
  • Yongsan où se tiennent le marché de l’électronique et plein de magasins de geeks tels que le Gundam Café, une incroyable boutique Studio Ghibli…
  • Le centre commercial sous-terrain COEX (arrondissement de Gangnam-gu) regorge de boutiques, restaurants et divertissements pour les djeunz. Le gros plus, c’est qu’on peut y faire les boutiques dans une ambiance moins polaire. J’en ai profité pour faire une petite razzia chez Etude House, la marque de cosmétiques coréenne super populaire en Asie.

On mange bien en Corée ?

Bien que novice en la matière et certaine d’avoir raté plein de choses, je ne garde pas un souvenir ému des saveurs rencontrées dans la cuisine coréenne.

La principale raison à cela est que – souvent – pour apprécier les saveurs en question il faut avoir une IMMENSE tolérance à l’ultra piquant (que je n’ai pas du tout). Autre raté pour moi, l’une des grandes spécialités du place est le poulpe (et j’aime pô).

On a donc alterné entre plats tellement piquants qu’ils en sont limite immangeables (pour moi) et spécialités un peu fades ou pas formidables. Pourtant il y a de quoi faire avec les nombreux stands de rue, restaurants… C’est bête mais ça m’a un peu frustré.

Notez qu’en cas de besoin, il est super facile de trouver de la nourriture étrangère sur place. De notre côté, on a résisté car on était aussi là pour se frotter à la culture culinaire du pays.

Rendons quand même à César ce qui appartient à César. Niveau sucré et desserts j’ai trouvé que les coréens assurent ! Énorme coup de coeur pour les beignets aux haricots rouges tout chauds vendus dans la rue. Je regrette juste de ne pas en avoir trouvé sur mon chemin plus souvent.

Séoul, en résumé

J’ai vraiment apprécié :

  • Le palais royal
  • Le coût raisonnable de la vie et les nombreuses entrées gratuites
  • La vue panoramique depuis la N Seoul Tower
  • Les 7 heures passées au Jjimjilbang
  • Me promener le long du Cheonggyecheon
  • Les robes traditionnelles coréennes
  • Les gâteaux et beignets vendus dans la rue (j’ai 6 ans, que voulez-vous)
  • La gentillesse des habitants qui nous ont aidé spontanément à comprendre le coréen

J’ai moins aimé :

  • Le temps glacial
  • La nourriture beaucoup trop pimentée
  • Google map, qui fonctionne partiellement à Séoul. Apparemment, c’est lié aux relations avec la Corée du Nord
  • Les blocs d’immeubles sans âme
  • L’ambiance autour des malls de Dongdaemun le soir (il y avait une grosse manif un peu flippante)
  • Le shopping de vêtements (hmmm, le manteau « Penetrate » ↑)
  • La circulation dangereuse, les coréens au volant ont mauvaise réputation
  • Devoir me battre dans le métro pour avoir une place assise (les gens sont AU TAQUET)
  • Niveau modernité et technologies, j’ai trouvé Séoul nettement en dessous de Tokyo

Voila, ici s’achève mon mini city-guide sur Séoul. J’espère qu’il vous aura plu ou au moins appris quelques infos intéressantes !

Vous connaissez la Corée du Sud ?

Aimeriez-vous visiter le pays ? Si oui, pourquoi (à part pour voir un concert des BTS ?)

Des bisous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

6 comments

  1. J’ai habité en Corée du Sud pendant un peu plus d’un an alors forcément j’ai beaucoup aimé lire ton article.
    J’ai même pas visité tous ces lieux à Séoul comme j’habitais plus bas vers Busan.
    J’aurais également beaucoup aimé visiter la DMZ et tout comme toi, je n’ai pas aimé le shopping coréeen je le trouvais pas si abordable que ça!
    Et la nourriture je suis bien contente de m’en passer aujourd’hui pas une grande fan du tout haha’!
    Mais sinon j’adorais visité leur palais ou temples et autres.
    Des bisous,
    Margot
    https://troughthepasturesofthesky.com

  2. J’ai beaucoup aimé lire ton article qui est très complet!Je crois que j’aurai bien du mal avec la nourriture si je devais m’y rendre, je n’aime pas du tout ce qui est pigmenté!Visiblement les lieux culturels ont l’air assez accessible financièrement.

  3. Génial, ça me rappelle de bons souvenirs… Quelle ville, et quel pays !

    Tes articles sont très intéressants d’ailleurs, tu as de très bonnes idées !

  4. Merci pour cet article contenant de précieux conseils. Séoul doit être splendide et vraiment dépaysant, j’espère avoir l’occasion de m’y rendre un jour. Bises et à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *